Main navigation French

Canadian Public Health Association

Lauréat(e) du Prix R. D. Defries

Lynn McIntyre - 2016

Lynn McIntyreLynn McIntyre, M.D., M.Sc.S., FRCPC, MACSS, est un médecin de santé publique remarquable qui contribue de façon exceptionnelle au vaste domaine de la santé publique au Canada et à l'étranger. Depuis 30 ans, Lynn apporte une orientation de santé des populations et d'équité en santé aux situations de pratique, aux enjeux stratégiques et aux questions de recherche. En tant qu'épidémiologiste de l'hôpital pour enfants IWK de Halifax, Lynn a préconisé des solutions de santé publique : l'hôpital est devenu sans fumée; le travail du comité sur la mortalité a mené à un système de transport par hélicoptère pour réduire les morts périnatales inutiles dans les Maritimes; et l'hôpital a obtenu du financement provincial (une première au Canada) pour le vaccin Hib. Lynn a pris fait et cause pour les déterminants de la santé et encouragé des centaines de professionnels et d'étudiants de la santé à se pencher sur les questions de l'insécurité alimentaire, de l'inégalité entre les sexes et de l'ethnicité. Elle publie de nombreux articles dans des revues à comité de lecture et a été intronisée dernièrement à l'Académie canadienne des sciences de la santé pour ses réalisations professionnelles. Bénévole généreuse et membre active des associations pour la santé publique du Canada et de sa province, Lynn a été membre fondatrice et membre du bureau des Médecins de santé publique du Canada et a participé au projet des Compétences essentielles des directeurs de la santé publique et des médecins-hygiénistes. Comme présidente de l'Association pour la santé publique de Nouvelle-Écosse et comme administratrice et présidente de l'ACSP, elle a offert un encadrement exceptionnel. Lynn a apporté un important soutien aux objectifs de l'ACSP; sous son leadership stratégique, l'Association a été revitalisée et continue d'être le porte-parole indépendant de la santé publique au Canada.

Ronald LabontéRonald Labonté - 2015

Ronald Labonté, B.A., M.A., Ph.D., MACSS, est titulaire d'une chaire de recherche du Canada de niveau 1 sur la mondialisation et l'équité en santé; il enseigne à la Faculté de médecine de l'Université d'Ottawa et à la Faculté des sciences de la santé de l'Université Flinders (Australie-Méridionale). Il est aussi professeur associé au Département de santé communautaire et d'épidémiologie de l'Université de la Saskatchewan. Ses travaux antérieurs (1974-1998) ont porté sur la promotion de la santé, le développement communautaire, l'autonomisation communautaire et les déterminants sociaux de la santé et reposaient sur ses 15 années d'expérience professionnelle auprès des ministères provinciaux et fédéraux et des services municipaux de santé publique. Au cours des années 1990, il a travaillé à titre d'expert-conseil indépendant en promotion de la santé dans une douzaine de pays. De 1999 à 2004, il a été le premier directeur du centre de recherche sur la santé de la population et l'évaluation de la Saskatchewan (SPHERU) avant d'occuper la chaire de recherche à l'Université d'Ottawa. Depuis 20 ans, il dirige la recherche et les travaux d'érudition sur les impacts de la mondialisation contemporaine sur l'équité en santé, un sujet sur lequel il a beaucoup publié dans la littérature scientifique et populaire. De 2005 à 2008, il a présidé le Réseau de savoirs sur la mondialisation pour la Commission des déterminants sociaux de la santé de l'Organisation mondiale de la Santé, dont certains des travaux ont été publiés dans l'ouvrage Globalization and Health: Pathways, Evidence and Policy (Routledge, 2009). Ses recherches actuelles portent sur les impacts des réformes globales des soins de santé primaires sur l'équité en santé; la migration des travailleurs de la santé; le tourisme médical; la diplomatie de la santé mondiale; la mondialisation, le commerce et la lutte antitabac; l'austérité et la santé; et le commerce et la sécurité alimentaire. Il a publié plus de 200 communications scientifiques et plusieurs centaines d'articles, de livres et de chapitres de livres dans la presse grand public.

Dr. David MowatDavid Mowat - 2014

Le Dr David Mowat compte près de 40 ans d'expérience en santé publique. Au fil de son illustre carrière, il a travaillé à tous les paliers de gouvernement : local/régional, provincial et fédéral. Que ce soit en tant que médecin-hygiéniste local ou de sous-administrateur en chef de la santé publique pour le Canada, il s'illustre systématiquement par l'excellence de sa pratique en santé publique, et il encourage et appuie activement cette excellence chez ses collègues.

Ses réalisations et ses contributions à la santé publique au Canada sont nombreuses. Par exemple, en reconnaissant l'importance d'adopter une approche éclairée par les données probantes dans la pratique en santé publique, il a activement favorisé des liens entre les chercheurs universitaires et les praticiens de la santé publique à tous les paliers de gouvernement, et il a joué un rôle clé dans la création des Centres de collaboration nationale en santé publique. Son engagement en faveur du perfectionnement continu de la main-d'oeuvre en santé publique l'a poussé à s'impliquer dans la conception et l'élaboration de plusieurs programmes de troisième cycle en santé publique au Canada et dans l'établissement des Chaires en santé publique appliquée. Il a également contribué à la formulation du premier jeu de compétences essentielles pour les praticiens de la santé publique. Plus récemment, il a appliqué ses nombreux talents et compétences à son travail sur le milieu bâti; signalons qu'il préside le groupe de travail sur le milieu bâti au sein du Réseau canadien pour la santé urbaine.

Le Dr David Mowat est vraiment un maître praticien de la santé publique et, à ce titre, un digne lauréat du Prix R. D. Defries.

Patricia MartensPatricia Martens - 2013

Patricia Martens a entamé sa carrière de santé publique il y a plus de 30 ans comme chef d'équipe pour la Ligue La Leche; aujourd'hui, elle est reconnue dans tout le Canada et à l'étranger comme une responsable de la santé publique exemplaire qui : a) fait de la recherche rigoureuse et de haute qualité en rapport avec les politiques, b) facilite les pratiques fondées sur des données probantes et c) inspire les étudiants, les praticiens et les chercheurs par son approche attrayante de l'enseignement.

Directrice du Centre de la politique des soins de santé du Manitoba (CPSSM), Mme Martens est au carrefour de la recherche et de la pratique en santé publique. Son rôle moteur pour favoriser l'excellence dans la recherche est manifeste dans ses travaux de renommée nationale sur la maladie mentale, la santé des Premières Nations et des Métis, et les iniquités face à la santé. Elle a été présidente scientifique des Conférences 2009 et 2010 de l'ACSP et vice-présidente du conseil consultatif de l'Institut de la santé publique et des populations des IRSC de 2007 à 2009; elle est aussi titulaire d'une chaire des IRSC en santé publique appliquée.

Mme Martens a créé l'équipe Need to Know, un paradigme où des planificateurs de haut niveau et des scientifiques du CPSSM font de la recherche concertée pour éclairer les politiques de santé du Manitoba. L'équipe a reçu en 2005 le Prix de l'application des connaissances des IRSC pour son impact régional.

Éducatrice douée, Mme Martens est connue pour son approche énergique et kinesthésique (qui peut oublier «  connect, shift and squish! »?). Grande favorite des étudiants en médecine et des étudiants diplômés de l'Université du Manitoba, elle crée aussi des émules dans tout le pays lors des Instituts d'été et des ateliers de rédaction de demandes de subvention des IRSC.

Le travail exceptionnel de Mme Martens comme chercheure, porte-parole et éducatrice en santé publique témoigne de son exemplarité et de son influence dans notre domaine. Elle incarne les attributs du Dr Defries et mérite amplement ce prix.

Dr Richard LessardRichard Lessard - 2011

Le Dr Richard Lessard est médecin spécialiste en santé communautaire, membre du Collège des médecins du Québec ainsi que du Collège Royal des médecins et chirurgiens du Canada. II est professeur agrégé clinique au Département de médecine sociale et préventive de l'Université de Montréal et au Département d'épidémiologie et de biostatistiques de l'Université McGill. En août 1992, il a été nommé directeur de la santé publique à l'Agence de la santé et des services sociaux de Montréal. En 1998, il a aussi été consultant en santé publique à l'Organisation mondiale de la Santé à Genève pour participer au développement d'un programme sur la santé dédié aux 20 pays en sous-développement. En septembre 2006, il a été mandaté par l'Agence canadienne de santé publique pour travailler à l'Organisation mondiale de la Santé à Genève où il a participé au développement du Plan global de stratégie sur la lutte au cancer.

Depuis les 10 dernières années, le Dr Lessard a été membre du :

  • Conseil de l'Initiative sur la santé de la population canadienne qu'il a présidé;
  • Conseil d'administration de l'Institut canadien d'information sur la santé;
  • Comité consultatif des sciences de Santé Canada;
  • Centres de collaboration nationale en santé publique;
  • Conseil d'administration de l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ)

Le Dr Lessard est reconnu pour son engagement envers la population à améliorer leur état de santé et tout particulièrement, pour son travail sur les déterminants sociaux et les effets des inégalités sociales sur la santé. Innovateur à plus d'un titre, il varie les stratégies pour influencer au quotidien la pratique des cliniciens afin de se rapprocher des milieux communautaires et mieux communiquer avec la population.

David Butler-JonesDavid Butler-Jones - 2010

Dr David Butler-Jones a énormément apporté à la santé publique au Canada et son rôle moteur a constitué un facteur décisif de la revitalisation de la santé publique au Canada.

Il est le premier administrateur en chef de la santé publique du Canada, nommé en 2004, et a dirigé l'établissement de l'Agence de la santé publique du Canada. Il copréside également le conseil du Réseau pancanadien de santé publique où il aide à créer une approche positive et collaborative.

En plus de son rôle au sein du gouvernement, le Dr Butler-Jones a énormément prêté secours à de nombreuses ONG dans le cadre de ses fonctions, et non des moindres à l'ACSP. Il a été membre du conseil de direction à partir de 1995 et président de 1999 à 2001. Dr Butler-Jones a aussi occupé notamment les fonctions de vice-président de l'Association américaine de santé publique, de président de la Table ronde sur la santé et le changement climatique du Canada, de représentant international au sein du conseil de l' American College of Preventive Medicine, de membre du conseil de l'Initiative sur la santé de la population canadienne, de président de la coalition canadienne pour accroître la prévention dans la pratique des professionnels de la santé, et de coprésident de la Coalition canadienne pour la santé publique au XXIe siècle.

Il a également travaillé à l'échelle internationale, a occupé les fonctions de consultant de 2003 à 2004 auprès de l'OMC Europe sur les campagnes d'immunisation, a coprésidé le comité consultatif technique pour un projet de l'ACDI avec l'école nationale de santé publique au Brésil de 1998 à 2003 et a agi comme conseiller au Kosovo et au Chili en 2001, entre nombreuses autres activités.

Dr Butler-Jones réalise tout cela avec douceur et parfois un sens de l'humour malicieux, mais avec aussi beaucoup de sérieux et de perspicacité. Il est tout dévoué à la cause de la santé publique au Canada et à l'étranger, ce qui fait de lui un récipiendaire de choix de la plus haute distinction de l'ACSP.

Marie des Anges LoyerMarie des Anges Loyer - 2010

Marie des Anges Loyer fait ses études secondaires à Ottawa et obtient un diplôme en sciences infirmières en 1955 (Université d'Ottawa), un certificat en santé publique (Université d'Ottawa), un baccalauréat en sciences infirmières (Université d'Ottawa), puis elle part à New York pour obtenir en 1964 une maîtrise ès Arts (soins infirmiers en santé publique) et en 1965 une maîtrise en santé publique de l'Université Columbia. De retour à Ottawa, elle obtient une maîtrise en éducation en 1968 puis un doctorat en 1982 à la Faculté d'éducation de l'Université d'Ottawa. En 1988, elle effectue des études postdoctorales sur l'analyse des troubles mentaux à l'Université de St Louis au Missouri.

Dre Loyer commence sa carrière comme infirmière soignante à l'Hôpital général d'Ottawa dans 1955, puis elle oeuvre en santé publique en 1959 dans les unités de service de santé de Prescott-Russell et Carleton. Elle travaille comme surveillante des soins infirmiers en santé publique à New York tout en étudiant à l'Université Columbia. De retour à Ottawa, elle rejoint l'École des sciences infirmières et accède au poste de doyenne de l'École (1974-1978) et de doyenne associée de la Faculté des sciences infirmières, puis directrice de l'École des sciences infirmières 1978-1980.

Tout au long de sa carrière universitaire, le service communautaire du Dre Loyer s'est poursuivi en apportant énormément d'impulsion à l'ACSP dont elle fût présidente de 1981 à 1982; au comité de certification de l'Institut canadien des inspecteurs en santé publique; à l'Hôpital Royal d'Ottawa; au Comité de soins continus du conseil de santé du district Ottawa-Carleton; à l'Association des infirmiers et des infirmières du Canada; à la Fondation des infirmières et infirmiers du Canada; à l'Association canadienne et ontarienne des écoles universitaires de nursing; à l'Ambulance Saint Jean; aux Forces armées canadiennes; au Maycourt Club.

À la retraite, elle poursuit son travail de bénévole, voyage et profite de la musique et de la cuisine gourmet.

Dr Richard Stanwick

Richard Stanwick - 2009

Dr Richard Stanwick est l'actuel médecin-hygiéniste en chef de la Vancouver Island Health Authority (anciennement Capital Health Region) à Victoria. Né à Winnipeg, au Manitoba, il a fait ses études de médecine et un stage postdoctoral en pédiatrie à l'hôpital pour enfants de Winnipeg. Un autre stage postdoctoral, en pédiatrie communautaire, l'a amené à l'Université McGill, où il a également obtenu une maîtrise en épidémiologie et en santé. De retour au Manitoba, à la suite d'un stage postdoctoral en médecine communautaire, Dr Stanwick a été promu au poste de professeur titulaire à l'Université du Manitoba. Il a travaillé deux ans pour le gouvernement de la province, dont un an comme épidémiologiste provincial par intérim. En 1990, il est devenu médecin-hygiéniste de la Ville de Winnipeg, poste qu'il a occupé pendant cinq ans. Il s'est joint au Capital Regional District en septembre 1995, puis à la Vancouver Island Health Authority (Capital Health Region) en avril 1997.

Dr Stanwick compte à son actif de nombreux travaux de recherche sur le contrôle des blessures, en particulier dans le domaine de la prévention des brûlures et de la défense des droits des grands brûlés. En juillet 1997, l'Association canadienne de santé publique l'a nommé membre honoraire à vie pour sa contribution à la santé publique et, surtout, à la prévention des blessures. En novembre 2008, il a reçu le Prix d'excellence du BC Injury Prevention Leadership Action Network pour l'ensemble de ses réalisations. Dr Stanwick s'intéresse aussi à la photographie.

Stephen J. Corber

Stephen J. Corber - 2008

Diplômé de l'Université McGill de Montréal, Steve Corber travaille depuis plus de 30 ans dans le domaine de la santé publique. Après avoir été médecin-hygiéniste du Service de santé d'Ottawa-Carleton, où il supervisait une équipe dynamique de professionnels de la santé publique, il a travaillé pendant 10 ans à renforcer les capacités des programmes de l'Organisation panaméricaine de la santé (OPS) en Amérique latine et dans les Antilles, en les aidant à mesurer, éliminer, prévenir et contrôler les maladies infectieuses et chroniques.

Dr Corber a de longs états de service en tant que membre et collaborateur de l'ACSP. Il a contribué au démarrage des Programmes de santé mondiale de l'Association et fourni de l'assistance technique à l'un de ses premiers partenaires en Amérique latine (au Pérou). Il a aussi été rédacteur-réviseur scientifique de la Revue canadienne de santé publique pendant quatre ans, avant son affectation à l'OPS à Washington.

Depuis son retour au Canada, Dr Corber est directeur des pratiques de santé publique à la Faculté des sciences de la santé de l'Université Simon-Fraser, où il met sa vaste expérience, acquise tant au Canada et à l'étranger, au service du perfectionnement d'une nouvelle génération de praticiens de la santé publique.

Dr Corber siège bénévolement à plusieurs conseils consultatifs canadiens, dont le Comité consultatif national sur les agents immunisants, le comité des examens en médecine préventive du Conseil médical du Canada, le Comité consultatif de lutte contre les maladies transmissibles du ministère de la Santé de l'Ontario, le Health Officer's Council de la Colombie-Britannique et le comité consultatif international de l'Agence de la santé publique du Canada.