Main navigation French

Canadian Public Health Association

Blogue étudiant


2018

La jeunesse au cœur de l’action : mobiliser les connaissances des jeunes tirées de leur expérience vécue pour éclairer les services de santé mentale

22 février 2018

De nombreux jeunes de moins de 25 ans vivent des problèmes de santé mentale au Canada. Globalement, 75 % des problèmes de santé mentale persistants se manifestent à l’adolescence : 10 à 20 % des jeunes sont touchés par une forme de maladie mentale, et le suicide est la deuxième cause de décès chez les 15 à 24 ans. À l’heure où le système de soins de santé se transforme pour mieux…


Pourquoi les étudiants abusent-ils des nootropes, et que pouvons-nous y faire?

24 janvier 2018

L’usage détourné de stimulants sur ordonnance par les étudiants pour améliorer leurs résultats scolaires est un phénomène qui prend de l’ampleur et dont les effets négatifs sur la santé sont de plus en plus souvent signalés. Selon une étude récente, plus d’un étudiant d’université sur 20 en Amérique du Nord avait consommé des médicaments conçus pour traiter le trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité (TDAH) au cours de l’année antérieure – des nootropes comme Adderall, Ritalin, Concerta ou Focalin – pour améliorer ses résultats scolaires  [


2017

Peut-on imaginer une riposte de santé publique qui ne dise pas aux gens quoi faire?

20 decembre 2017

Le 9 septembre 2017, à la suite d’une émouvante mission d’enquête sur la tuberculose à Igloolik et Iqaluit, Stephen Lewis concluait : « Le Nunavut vit en ce moment même une crise de tuberculose (…) La tuberculose est évitable, et le Canada compte parmi les pays où son incidence est la plus faible. Les taux de tuberculose plus élevés dans le Nord s’expliquent dans une large mesure par les déterminants sociaux de la santé, dont la crise « dévastatrice » du logement, le surpeuplement chronique, l’insécurité alimentaire et la pénurie constante de services infirmiers spécialisés. Les taux d’infection persistants sont aussi alimentés par la méfiance profonde et historique envers les fonctionnaires du gouvernement canadien dans les communautés nordiques, compliquée par le retrait forcé de nombreux Inuits de leur patrie au nom de la santé publique dans les années 1950 et 1960.

Trois degrés d’influence sociale : l’idée d’une contagion sociale en santé publique se répand

6 Novembre 2017

La contagion sociale se répand, sans vaccin à l’horizon! Mais pas de panique : l’exposition à ce concept peut être bonne pour la santé publique. D’une part, le fait de considérer certains phénomènes sociaux nocifs qui ont des effets sur la santé publique – comme la violence armée, le suicide chez les adolescents, la consommation de drogue ou l’obésité – comme ayant les caractéristiques d’une épidémie peut contribuer à la lutte contre ces problèmes épineux. De nombreuses campagnes de santé publique cherchent à implanter des normes sociales nouvelles et positives au sein des populations –


L’aide médicale à mourir

26 juillet 2017

 « Si vous n’avez pas la liberté et l’autodétermination, vous n’avez rien… et de déterminer comment et quand vous allez mourir quand vous souffrez est l’autodétermination ultime » (People v. Kevorkian, 2001) [traduction libre]. Près de 15 ans après les mots notoirement célèbres du Dr Jack Kevorkian, l’aide médicale à mourir (AMM) demeure controversée dans la société canadienne. En 2013, des sondages ont montré que 32 % des Canadiens étaient « plutôt opposés » ou « très opposés » à l’AMM, et que seulement 29 % étaient « très en faveur » de l’AMM (Environics Research Group, 2013). En…


Le radon : une menace silencieuse

11 avril 2017

La communauté de la santé publique du Canada croit foncièrement à la promotion de la santé et à la prévention des maladies en amont. Elle a donc la responsabilité de sensibiliser la population aux facteurs « silencieux » du milieu physique qui menacent la santé. Le radon est l’une de ces menaces silencieuses.

2016

La recherche vous intéresse? Les conseils d'un étudiant

21 decembre 2016

Les étudiants s’intéressent de plus en plus à faire de la recherche. Beaucoup possèdent déjà les habiletés nécessaires pour apporter des contributions concrètes à leur domaine. En apprenant comment accéder à la documentation scientifique, aux modules de formation en ligne, aux applis gratuites, aux subventions étudiantes et aux possibilités de mentorat, les étudiants peuvent enrichir leurs habiletés de recherche et réussir dans les projets qu’ils souhaitent accomplir.

Pour aborder les interventions communautaires en toute humilité

19 octobre 2016

J’ai reçu dernièrement un précieux conseil pour aller plus loin dans le domaine de la santé publique. Durant une discussion en classe qui portait sur les moyens pour nous, les professionnels de la santé publique, d’aider une communauté aux prises avec un problème de santé publique, mon professeur nous a demandé : « Quelle est la première question que vous devez poser? » Une de mes collègues a proposé : « Comment puis-je vous aider? »

Le Canada : un moteur de la santé publique

3 août 2016

Le Canada est réputé pour son rôle moteur dans la détermination des pratiques et des politiques de santé publique. Depuis la publication de la fameuse Charte d’Ottawa pour la promotion de la santé en 1986, nous poursuivons notre œuvre de pionnier sur les déterminants sociaux de la santé et l’équité en santé. Santé publique 2016, la conférence nationale de l’ACSP, a renforcé cette position en initiant des conversations percutantes sur des questions sociales d’actualité : le racisme, la prévention de la violence et la pensée systémique.

Les ambassadeurs étudiants de l'ACSP

8 avril 2016

L’ACSP tient à reconnaître et à remercier les ambassadeurs étudiants qui donnent de leur temps pour rehausser la visibilité de l’Association dans les universités du pays.