Main navigation French

Canadian Public Health Association

L’Association canadienne de la distribution de fruits et légumes et l’Association canadienne de santé publique accueillent favorablement le nouveau Guide alimentaire canadien

Lieu

Ottawa (Ontario)


L’Association canadienne de la distribution de fruits et légumes (ACDFL) et l’Association canadienne de santé publique (ACSP) se réjouissent des changements positifs, annoncés aujourd’hui, à l’occasion du dévoilement du nouveau Guide alimentaire canadien actualisé de Santé Canada.

Le nouveau Guide alimentaire canadien recommande de remplir la moitié de votre assiette de fruits et de légumes frais. Comme l’énonce le rapport de 2016 de Kruger, 80 % des Canadiens ne consomment pas assez de fruits et de légumes, comme le recommande le Guide alimentaire canadien, ce qui crée un fardeau économique de 4,4 milliards de dollars. L’ACDFL et l’ACSP espèrent que l’objectif que recommande le Guide alimentaire canadien, en matière de consommation, mettra davantage la puce à l’oreille des Canadiens relativement à leur apport insuffisant de fruits et de légumes.

« L’annonce, aujourd’hui, du nouveau Guide alimentaire reconnaît que les fruits et légumes sont des composantes essentielles d’une alimentation saine », a déclaré le président de l’ACDFL, Ron Lemaire. « Depuis longtemps, l’ACDFL préconise que les Canadiens consomment plus de fruits et de légumes frais et notre campagne Visez la moitié pour votre santé a trouvé un écho chez les consommateurs, à travers le pays. Nous tenons à remercier la ministre Petitpas Taylor et le gouvernement, qui ont travaillé avec ardeur sur ce dossier important et se sont assuré que ce nouveau Guide alimentaire repose sur des principes scientifiques éprouvés. Nous sommes ravis de continuer à travailler en collaboration avec la ministre Petitpas Taylor et Santé Canada, dans le but d’améliorer la santé des Canadiens. »

« L’Association canadienne de santé publique appuie les nouvelles lignes directrices nationales en matière d’alimentation, qui mettent l’accent sur les sources de protéines végétales, une recommandation du Rapport sur le compte à rebours de 2017 sur le Canada (en anglais) du Lancet. Une consommation accrue de sources de protéines végétales permettra non seulement d’améliorer la santé humaine, mais sera aussi avantageuse pour la santé planétaire », a affirmé Ian Culbert, directeur général de l’ACSP. « Des preuves scientifiques substantielles démontrent que les régimes alimentaires riches en protéines d’origine végétale réduisent le risque de maladie cardiovasculaire, de diabète et d’obésité, ainsi que de cancer du sein, du côlon et de la prostate. Les avantages de ces régimes se font sentir dans notre environnement naturel, grâce à une réduction de l’empreinte carbone, de la consommation d’eau et de la pollution, ainsi que de la production de gaz à effet de serre associée à l’agriculture animale. »

Le Canada étant le seul pays du G7 sans politique nationale en matière de santé et d’alimentation axée sur les fruits et légumes, l’ACDFL et l’ACSP appuient fortement l’élaboration de la nouvelle politique alimentaire pour le Canada. Les deux associations croient qu’une approche pangouvernementale, qui compte un modèle de gouvernance multipartite avec parties prenantes dans l’ensemble du système alimentaire, mènera à une structure prospère et durable. En outre, les deux organismes incitent le gouvernement à assurer l’harmonisation du nouveau Guide alimentaire et de la politique alimentaire pour le Canada.

L’ACDFL et l’ACSP continueront à appuyer les efforts que déploie le gouvernement du Canada, afin de promouvoir un mode de vie sain, conformément au nouveau Guide alimentaire canadien et aux ressources connexes qui sont offertes.

- 30 -


Pour en savoir plus, veuillez communiquer avec :
Allan Gordon
Gestionnaire, Communications
Association canadienne de la distribution de fruits et légumes
613 226-4187, poste 225
agordon@cpma.ca

À propos de l’Association canadienne de la distribution de fruits et légumes (ACDFL) :
L’Association canadienne de la distribution de fruits et légumes (ACDFL), dont le siège social se trouve à Ottawa, en Ontario, est un organisme à but non lucratif qui représente des membres aux horizons divers provenant de tous les segments de la chaîne d’approvisionnement dans le secteur des fruits et légumes frais au Canada et qui est responsable de 90 % des ventes de fruits et légumes au pays. L’ACDFL a la chance de représenter un secteur qui est à la fois un moteur économique important pour les communautés et un facteur d’amélioration de la santé et de la productivité de la population canadienne.


Pour plus de renseignements, veuillez communiquer avec :
Emma Mallach, Gestionnaire des communications
Association canadienne de santé publique
Téléphone : 613.725.3769 poste 160
communications@cpha.ca

Au sujet de l’Association canadienne de santé publique :
Porte-parole national indépendant et défenseur fidèle de la santé publique, l’Association canadienne de santé publique parle au nom des individus et des populations avec tous les ordres de gouvernement. Nous préconisons l’équité en santé, la justice sociale et la prise de décisions éclairées par les données probantes. Nous misons sur le savoir, repérons et abordons les problèmes de santé publique, et relions diverses communautés de pratique. Nous faisons valoir la perspective et les données probantes de la santé publique auprès des chefs du gouvernement et des responsables des politiques. Nous sommes un catalyseur de changements qui améliorent la santé et le bien-être de tous.


Retour aux actualités