Main navigation French

Canadian Public Health Association

L’ACSP publie un examen de la riposte initiale du Canada à la pandémie de COVID-19

Lieu

Ottawa (Ontario)


Les mesures d’intervention et de rétablissement du Canada face à la pandémie de COVID-19 visent à « diminuer le plus possible les cas graves et les décès tout en minimisant les perturbations sociétales », notamment en réduisant le fardeau sur les ressources en soins de santé. Pour atteindre ces objectifs, le gouvernement du Canada a pris des mesures sans précédent, qui ont touché tous les aspects de nos vies, dans sa riposte à l’éclosion.

L’Association canadienne de santé publique a publié aujourd’hui un examen de la Riposte initiale du Canada à la pandémie du COVID-19. Le rapport examine la réponse à la pandémie au Canada, offrant une perspective et un aperçu des mesures de santé publique au fur et à mesure de leur évolution de la première vague à la deuxième vague.

Le présent rapport présente une perspective non gouvernementale et un tour d’horizon des mesures de santé publique prises au cours de la pandémie et des interventions menées pour aborder les déterminants sociaux de la santé au Canada. Ce n’est toutefois pas une analyse approfondie des mesures qui ont été prises.

Le rapport contient un certain nombre de recommandations pertinentes pour faire face à la pandémie en cours.

RECOMMANDATIONS

Collecte de données

  • Élaborer des méthodes nationales de collecte de données culturellement sûres intégrant le genre, la race et les données socioéconomiques.
  • Élaborer et appliquer des mesures de protection auditables pour préserver la vie privée des personnes et éviter qu’elles soient stigmatisées.
  • Renforcer les capacités de collecte de données fondées sur la race à l’échelle locale, régionale et provinciale-territoriale.

Dépistage

  • Préparer dans le plan d’intervention national un cadre pancanadien pour les protocoles de dépistage qui tienne compte de la capacité de dépistage et de la capacité d’appoint des laboratoires.
  • Inclure les éléments de base des trousses de diagnostic dans les stocks de la Réserve nationale stratégique d’urgence (RNSU).

Recherche de contacts

  • Élaborer un cadre national de renforcement des ressources humaines en santé publique durant les éclosions de maladies infectieuses.
  • Établir des principes nationaux pour favoriser la mise au point future d’applications électroniques de recherche de contacts.
  • Élaborer des protocoles de formation sur la recherche de contacts dans les populations des Premières Nations dans les réserves et hors des réserves.

Équipement de protection individuelle (EPI)

  • Continuer de créer et d’administrer des chaînes d’approvisionnement nationales pour répondre à la demande d’EPI au Canada.
  • Examiner et ajuster la composition des stocks de la RNSU pour satisfaire à l’exigence actuelle d’une approche tous risques dans les interventions de santé publique.

Responsabilités fédérales, provinciales et territoriales

  • Élaborer un cadre d’intervention qui aborde la gestion des éclosions selon une approche nationale cohérente, notamment dans les communications et les responsabilités décisionnelles.

Déterminants sociaux de la santé

  • Élaborer des plans d’intervention abordant tous les aspects des déterminants sociaux de la santé.
  • Faire de la recherche pour déterminer l’effet des interventions de santé publique sur les déterminants sociaux de la santé et sur les personnes de faible statut socioéconomique (SSE).

Bien-être mental

  • Élaborer et mettre en œuvre des approches populationnelles pour aborder le bien-être mental lors d’une éclosion de maladie infectieuse.
  • Élaborer et mettre en œuvre des plans pour améliorer la santé et le bien-être mentaux durant la phase de rétablissement après l’éclosion.
  • Élaborer et mettre en œuvre une démarche populationnelle à l’égard du bien-être mental pour le Canada.
  • Financer les programmes de santé et de bien-être mentaux pour qu’ils puissent offrir une couverture semblable à celle du secteur de la santé.

Une approche nationale

  • Élaborer et mettre en œuvre une loi fédérale et un accord de financement pour définir et appuyer les rôles et les responsabilités en matière de santé publique.

Un revenu de base

  • Étudier et évaluer la mise au point de mesures de solidarité sociale fondées sur un modèle de revenu de base.

CITATIONS

« La pandémie du COVID-19 a révélé à la fois les forces et les faiblesses de notre réponse nationale de santé publique. La principale de nos préoccupations est qu’elle a révélé et, dans certains cas, aggravé les inégalités dans notre société. Mais cela nous offre également la possibilité, après la pandémie, d’améliorer nos systèmes afin d’être mieux préparés à la prochaine épidémie majeure de maladie infectieuse. »

« Afin d’être mieux préparés à la prochaine éclosion de maladies infectieuses, nous avons besoin d’une législation fédérale sur la santé publique – une loi canadienne sur la santé publique – avec des rôles et des responsabilités clairs définis pour tous les gouvernements et les intervenants. Une telle législation exigerait un accord de financement national qui incorpore des mesures de performance pour la fourniture de services de santé publique conformément aux normes nationales. »

« Le Canada n’a pas de normes nationales de collecte de données et nous avons donc des incohérences dans la façon dont les données de surveillance sont recueillies et rapportées. Le plus important d’entre eux est notre incapacité à collecter des informations sur la race, l’appartenance ethnique et le statut socio-économique. Cette carence empêche les fonctionnaires de savoir quels résidents sont les plus touchés et de cibler les services pour répondre à leurs besoins. Cette carence a assombri l’impact réel du COVID-19 sur les populations noires et autochtones et les personnes de couleur. »

Ian Culbert
Directeur général
Association canadienne de santé publique


Pour plus de renseignements, veuillez communiquer avec :
Danielle Tremblay, Gestionnaire des communications
Association canadienne de santé publique
Téléphone : 613.725.3769 poste 160
communications@cpha.ca

Au sujet de l’Association canadienne de santé publique :
Porte-parole national indépendant et défenseur fidèle de la santé publique, l’Association canadienne de santé publique parle au nom des individus et des populations avec tous les ordres de gouvernement. Nous préconisons l’équité en santé, la justice sociale et la prise de décisions éclairées par les données probantes. Nous misons sur le savoir, repérons et abordons les problèmes de santé publique, et relions diverses communautés de pratique. Nous faisons valoir la perspective et les données probantes de la santé publique auprès des chefs du gouvernement et des responsables des politiques. Nous sommes un catalyseur de changements qui améliorent la santé et le bien-être de tous.


Retour aux actualités