Main navigation French

Canadian Public Health Association

Wellspring's Money Matters Programme : aide les cancéreux à faire face aux défis financiers cachés

Wellspring

Le réseau de soutien aux cancéreux Wellspring est une organisation à but non lucratif qui offre plus de 40 programmes et services gratuits aux personnes vivant avec le cancer et à leurs aidants naturels. Elle aide des milliers de gens à jouer un rôle actif dans la maîtrise de leur expérience du cancer en rehaussant leurs habiletés d'adaptation et en leur offrant des programmes d'exercice, des services de réadaptation, d'éducation, du soutien par les pairs et des groupes de soutien pour améliorer leur qualité de vie. Avec le programme Money Matters, Wellspring aborde maintenant un aspect qui retient moins l'attention, mais qui prend néanmoins beaucoup de place dans les inquiétudes des cancéreux : leurs finances. On imagine facilement l'impact physique et psychologique du cancer et de ses traitements, mais la plupart des gens ne pensent pas aux difficultés financières que vivent les cancéreux. Les Canadiens présument souvent que les coûts sont couverts par les régimes de soins de santé provinciaux.

Pamela Bowes Écoute
Écoutez en anglais (MP3 : 8:11)

« Comment peut-on se concentrer sur un diagnostic de cancer quand on a des soucis financiers? » demande Pamela Bowes, directrice de l'élaboration des programmes de Wellspring.

Pour aider les cancéreux à surmonter ce gros obstacle, Wellspring a créé un service unique en son genre. Comme l'explique Mme Bowes, «  Money Matters aide les gens à s'y retrouver dans le labyrinthe des programmes de remplacement du revenu, d'avantages sociaux et d'assurance-médicaments. »

Des trous dans le filet des soins de santé universels

Une personne atteinte de cancer sur six en Ontario trouve que les coûts nécessaires pour soigner un cancer sont ingérables. Selon une enquête nationale menée en 2009, 91 % des répondants ayant reçu un diagnostic de cancer subissent des pertes de revenu importantes tout en ayant des dépenses personnelles accrues pour les déplacements, les repas, le stationnement, les appels interurbains, les soins de médecine parallèle ou de phytothérapie, les médicaments non remboursés par les assurances, les nouveaux vêtements à acheter après une perte de poids radicale, et plus encore1. En outre, les principaux fournisseurs de soins, comme les familles ou les conjoints, sont aussi confrontés à des difficultés financières, car ils doivent souvent prendre congé pour être présents aux rendez-vous de leurs proches ou pour prendre soin d'eux.

Au Canada, les programmes de remplacement du revenu peuvent couvrir un certain pourcentage des pertes de revenu, mais sous réserve de nombreuses conditions. Ils ont aussi des processus de demande complexes, et leurs délais de paiement sont longs2. Les cancéreux et leurs familles doivent parfois faire appel à plusieurs programmes de remplacement du revenu; or, comprendre les différentes exigences d'admissibilité et les programmes disponibles peut être une tâche ardue.

Naissance du programme Money Matters

En 2002, Wellspring a tenu une séance d'information à Toronto sur les répercussions financières du cancer. Il était manifeste que les participants ne savaient pas où trouver l'information nécessaire et qu'ils ignoraient leur admissibilité à de nombreux programmes ou la marche à suivre pour avoir accès aux programmes de supplément du revenu. Wellspring s'est rendu compte que chaque personne vivait une situation unique et avait besoin de renseignements sur mesure, et que des séances individualisées seraient déterminantes pour aider sa clientèle.

Dès son lancement en 2009, Money Matters offrait une liste complète de services. Comme l'explique Mme Bowes, « À la faveur d'entretiens particuliers, les responsables des cas travaillent avec les patients pour évaluer leur situation financière, les aider à utiliser plus efficacement leurs ressources et les aiguiller vers les programmes gouvernementaux et les prestations d'invalidité appropriés. » Grâce à une promotion croissante auprès des membres de Wellspring ainsi que des hôpitaux et des professionnels de la santé, la demande pour le programme a augmenté et demeure élevée. Chaque jour, on reçoit de nombreuses personnes dirigées par les hôpitaux et les professionnels de la santé : environ la moitié des clients de Wellspring se sont adressés à l'organisation à la recommandation d'un professionnel.

Un modèle à étendre

Le succès du programme Money Matters et les besoins continus de ses membres ont incité Wellspring à envisager d'autres moyens d'étendre le modèle. L'organisation donne plusieurs cours pratiques sur place où les patients peuvent s'entretenir en tête à tête avec des spécialistes (avocats, fiscalistes et planificateurs financiers). Une séance de plus en plus populaire met en vedette un spécialiste du droit du travail et des prestations d'invalidité de longue durée, qui aide les cancéreux aux prises avec des problèmes liés à l'invalidité de longue durée, au droit du travail, aux accommodements en milieu de travail et à la transition après le traitement et le rétablissement.

Money Matters, un programme unique au Canada, s'est vu attribuer une mention honorable par le Conseil de la qualité des soins oncologiques de l'Ontario. L'organisation a aussi reçu le prix « Vital Ideas » de la Fondation communautaire de Toronto pour ses efforts d'éducation des étudiants en travail social. Le programme a tellement de succès à Toronto que Wellspring l'a étendu à d'autres endroits, dont Oakville et Calgary. On offre maintenant une formation sur les programmes de remplacement du revenu aux travailleurs sociaux, aux étudiants inscrits aux programmes de travail social et à d'autres professionnels de la santé. L'objectif ultime est de mieux aider les personnes atteintes de cancer à gérer leurs soucis financiers, afin qu'elles aient la tranquillité d'esprit nécessaire pour se concentrer sur leur santé et leur rétablissement.


  1. Hopkins, R.B., R. Goeree et C.J. Longo. « Estimating the national wage loss from cancer in Canada », Current Oncology, vol. 17, no 2 (2010), p. 40-49.
  2. Réseau canadien de lutte contre le cancer. Société canadienne du cancer, Division du Manitoba. Five-Year Action Plan to Address the Financial Hardship of Cancer in Canada: A Call to Action, Winnipeg, 2012.