Main navigation French

Canadian Public Health Association

Poliomyélite et prévention

Deux infirmières font la vaccination des adultes
Voir une image plus grande

Deux infirmières en santé publique font la vaccination des adultes dans une clinique de la poliomyélite à Southey, SK [ca. 1960]

Le virus de la poliomyélite se développe dans l'intestin et se propage par les aliments et l'eau contaminés.

La plupart des personnes infectées par le virus ne présentent aucun symptôme ou seulement légère fièvre. Environ une personne infectée sur cent sera atteinte de paralysies permanentes.

La forme la plus grave de la poliomyélite (la forme de bulbaire) attaque le système nerveux central et détruit les neurones qui font fonctionner les muscles. On peut en mourir quelques heures après avoir été infecté, mais plus de 90 % des personnes infectées ne présentent aucun symptôme ou seulement une fièvre temporaire.

Il n'existe aucun traitement contre la polio, mais on peut prévenir la maladie grâce à la vaccination.

Le virus

Il existe trois souches différentes du virus de la polio qui pénètrent dans le corps par la bouche et qui se multiplient dans les intestins.

Après la première infection, le virus est éliminé dans les matières fécales (excréments) pendant plusieurs semaines, mais la plupart des personnes ne savent pas qu'elles ont contracté la maladie.

Le seul moyen de prévenir la polio est une immunisation répétitive.

La maladie a été indiquée dans la plupart des pays à l'exception de l'Inde, du Nigéria et du Pakistan.

Pour plus de renseignements

Mention de source de la photo

  • Deux infirmières en santé publique : Association des infirmières et infirmiers du Canada/Bibliothèque et archives Canada / e002504596