Main navigation French

Canadian Public Health Association

Histoire des espaces sans fumée

La nicotine est un des principaux ingrédients du tabac. Il s'agit d'un stimulant qui est répertorié parmi les drogues. Les membranes dans le nez et la bouche ainsi que les poumons servent à distribuer la nicotine. À hautes doses, la nicotine est extrêmement toxique. Elle crée également une forte dépendance. Un rapport du médecin-chef en 1988 conclut que la nicotine crée une dépendance physique aussi forte que la cocaïne ou l'héroïne. Cet effet de dépendance explique pourquoi la consommation du tabac est répandue. La nicotine est un agent renforçateur, car il pousse de nombreux fumeurs à continuer de fumer pour éviter de souffrir des symptômes de sevrage.

Autrefois, les gens fumaient presque partout : dans les autobus, dans les réunions, dans les salles d'attente des hôpitaux. La situation a considérablement changé. La première véritable campagne de restrictions en matière de tabagisme a commencé dans les années 1970, quand les non-fumeurs se sont de plus en plus affirmés et ont demandé aux fumeurs d'arrêter de fumer. Le facteur fondamental qui a enclenché le mouvement de restriction du tabagisme a été la connaissance de plus en plus grande des effets nocifs de la fumée secondaire sur les non-fumeurs.

En 1971, Air Canada créait sur certains vols des sections fumeurs et des sections non-fumeurs. En 1973, la ville de North York en Ontario interdisait de fumer dans les supermarchés. En 1976, l'association des non-fumeurs d'Ottawa-Hull montait une campagne forte qui conduisit la ville d'Ottawa à adopter le premier véritable règlement contre le tabagisme. En 1977, la ville de Toronto lui emboîtait le pas. Dans les années 1980, beaucoup d'autres municipalités avaient adopté des règlements concernant les lieux publics. Puis en 1986, Vancouver faisait passer un règlement sur le tabagisme en milieu de travail.

L'époque moderne de mise en place de dispositions législatives fédérales en matière de lutte contre le tabagisme a commencé en 1988 lors de l'adoption de la Loi réglementant les produits du tabac. La Loi interdisait les formes traditionnelles de publicité sur le tabac. L'industrie du tabac a immédiatement contesté cette Loi devant le tribunal constitutionnel. Enfin, en 1997, le projet de loi C-71, la Loi sur le tabac, était adopté.

Smokers in Canada
Tendances relatives au tabagisme au Canada
Source :Médecins pour un Canada sans fumée, août 2009

Le Canada a fait énormément de progrès dans la lutte contre le tabagisme dans les dernières années par rapport à la plupart des autres pays dans le monde. Au cours de la période de dix ans de 1999 à 2008, le pourcentage réel global de fumeurs chez les Canadiens de 15 ans et plus est passé de 25 p. 100 à 18 p. 100.

Toutefois, près de cinq millions de Canadiens fument toujours et le tabac reste une des cultures commerciales les plus productives et les plus lucratives dans le monde.

Pour en savoir plus