Main navigation French

Canadian Public Health Association

Histoire de la tuberculose

Anti-Tuberculosis Hospital
View larger image
Le Sanatorium anti-tuberculeux de l'Hôpital Royal Ottawa. [date inconnue]

En 1867, la tuberculose est la première cause de décès au Canada. La bactérie qui provoque la tuberculose, le bacille tuberculeux, est découverte par un scientifique allemand, Robert Koch, en 1882.

La preuve selon laquelle la tuberculose était contagieuse a conduit à des initiatives coordonnées pour isoler les personnes atteintes dans des sanatoriums, des hôpitaux spécialisés où les patients pouvaient se reposer, prendre l'air et suivre un bon régime alimentaire.

La cure de repos était le traitement le plus courant contre la tuberculose jusqu'à ce que les traitements antibiotiques soient mis au point dans les années 1950.

La collapsothérapie était une autre forme de traitement. Les chirurgiens injectaient de l'air dans les poumons afin que ceux-ci se détendent et que la lésion tuberculeuse guérisse. Le recours à la collapsothérapie a été enregistré pour la première fois à Ingersoll en Ontario en 1898, mais elle n'est devenue une pratique courante au Canada qu'en 1919.

La première enquête sur la tuberculose Canada a été réalisée en 1921 par la commission antituberculeuse de la Saskatchewan afin de déterminer le nombre de cas d'infection parmi les enfants scolarisés. L'enquête a mis en évidence que plus de la moitié des enfants souffraient de tuberculose.

Des cliniques itinérantes de lutte contre la tuberculose ont commencé à voir le jour en Ontario en 1923, et elles ont été rapidement mises en place dans chaque province. Les cliniques pouvaient diagnostiquer les patients tuberculeux, les traiter et les suivre eux et les personnes avec qui ils étaient en contact.

Les appareils de radiographie mobiles pouvaient détecter la tuberculose avant que les personnes ne manifestent des symptômes externes, ce qui rendait le traitement beaucoup plus efficace.

Tubercle bacillusTest de dépistage de la turberculose à l'aide de l'unité mobile de radiographie pulmonaire de l'Association ontarienne antituberculeuse, Nord de l'ontario [ca. 1950]

La streptomycine a été découverte en 1946; il s'agissait du premier antibiotique ciblé qui pouvait tuer la bactérie responsable de la tuberculose. Cet antibiotique et d'autres ont été utilisés de façon généralisée afin de lutter contre la tuberculose dans les années 1950.

Le traitement aux antibiotiques ainsi que la baisse progressive des effets de la tuberculose ont entraîné des séjours de plus en plus courts dans les sanatoriums. Le nombre de lits occupés par des malades atteints de tuberculose au Canada a chuté, passant de 18 977 en 1953 à 9 722 en 1963, et en 1970, seul un petit nombre de patients tuberculeux était admis à l'hôpital.

Aujourd'hui, la pharmacothérapie est le seul type de traitement que les médecins prescrivent. Toutefois, il reste problématique de s'assurer que les patients prennent leur traitement dans son intégralité, car il doit durer généralement plusieurs mois.

La tuberculose est encore considérée comme une des maladies infectieuses les plus mortelles, notamment dans les pays en développement.

Pour plus de renseignements

Mention de source des photos

  • L'hôpital anti-tuberculeux: William James Topley / Bibliothèque et Archives Canada/PA-009075
  • Une femme est testée: Archives de l'Ontario, Numéro de l'images numérique I0005205