Main navigation French

Canadian Public Health Association

Événements marquants : Déclin des décès attribuables à la maladie coronarienne et à l'AVC

1942 - Le premier guide alimentaire canadien voit le jour. Il prend en compte le rationnement alimentaire en temps de guerre tout en s'efforçant de prévenir les carences nutritives et d'améliorer la santé des Canadiens.

1945 - L'honorable Brooke Claxton, ministre de la Santé nationale et du Bien-être social, annonce un programme conçu pour faire des Canadiens les personnes qui jouissent de la meilleure santé au monde. Ce programme comportait un renforcement des travaux dans les domaines de l'aptitude physique, de la nutrition, de l'hygiène chez l'enfant et la mère, de l'hygiène du travail et des domaines connexes.

1961 - L'Aviation royale du Canada met au point un programme d'exercices physiques de 11 minutes par jour plus connu sous le nom de 5BX (cinq exercices de base par jour) dans le but de « donner à la nation deux fois plus d'énergie ». Ce programme est devenu célèbre dans le monde entier.

1966 - Le gouvernement fédéral adopte la Loi sur les soins médicaux afin de fournir des régimes d'assurance-maladie financés par les fonds publics dans les provinces sur la base de frais partagés. Entre 1968 et 1972, les provinces et les territoires prennent part au programme public d'assurance-maladie national, Medicare.

1971 - ParticipACTION est lancé, et le programme encouragera pendant 30 ans les Canadiens de tout âge, de toute taille et de toute forme de faire des activités physiques dans le cadre de leur vie de tous les jours.

1974 - Le rapport fédéral qui a fait date,  Nouvelle perspective de la santé des Canadiens (rapport Lalonde), montre que les soins de santé ne représentent qu'un seul facteur pour être en bonne santé et pose les jalons pour lancer un mouvement moderne en matière de promotion de la santé.

1977 - Le guide alimentaire canadien a radicalement changé de présentation et affiche des images colorées d'aliments regroupés en cercle autour du soleil graphique. Ce Guide était accompagné de la première édition du Manuel du guide alimentaire canadien, que de nombreuses personnes considéraient comme un instrument clé du processus de sensibilisation à la nutrition.

1986 - La promotion de la santé devient le principe directeur sous?jacent à la poursuite du développement de la santé publique au Canada. Le rapport fédéral La santé pour tous : Plan d'ensemble pour la promotion de la santé appuie la promotion de la santé et met l'accent sur les principaux facteurs déterminants pour être en bonne santé.

1986 - Le Canada accueille la première Conférence internationale sur la promotion de la santé à l'occasion de laquelle est présenté à Charte d'Ottawa pour la promotion de la santé. Cette Charte appelle les gouvernements nationaux à mettre au point des stratégies et des programmes de promotion de la santé.

1999 - Mise en oeuvre du Projet éducatif canadien sur l'hypertension. Il permet de sensibiliser énormément les gens au fait qu'une tension artérielle élevée est un facteur silencieux de mortalité et qu'il est nécessaire de la faire vérifier régulièrement.

2003 - La Stratégie canadienne de lutte contre les AVC est mise en route à la suite d'une initiative commune du Réseau canadien contre les accidents cérébrovasculaires et de la Fondation des maladies du coeur du Canada. La stratégie vise à soutenir une démarche cohérente de prévention, de traitement des accidents vasculaires cérébraux et de réadaptation des personnes touchées dans l'ensemble des provinces et des territoires d'ici à 2010.

2007 - Santé Canada annonce qu'il adoptera la recommandation du groupe de travail sur les gras trans dans les aliments canadiens et demandera à l'industrie agroalimentaire au Canada de limiter la présence de gras trans dans les huiles végétales et les margarines faciles à tartiner à 2 % du contenu total et de limiter les gras trans à tous les autres aliments à 5 %, y compris dans les aliments vendus aux restaurants.

2007 - L'étiquetage nutritionnel devient obligatoire pour tous les aliments préemballés.

2007 - Le ministère de la Santé du Canada fait savoir qu'il adopte les recommandations du Groupe d'étude sur les graisses trans au sujet du contenu en gras trans des aliments canadiens. À cette fin, il engage l'industrie alimentaire du Canada à limiter la teneur totale en acides gras trans à 2 % de la teneur totale en graisses pour les huiles végétales et les margarines molles et tartinables et à 5 % pour tous les autres aliments, y compris pour les ingrédients vendus aux restaurants.